PARTAGER

Une petite ville d’Angleterre du nom de Nottingham est surtout connue pour être la terre natale du célèbre Robin des Bois. Là-bas, une association, Action Hunger, vient en aide aux plus démunis en leur affectant un distributeur spécialement conçu.

Un distributeur dédié aux personnes en difficulté

L’inventeur du distributeur en question, Huzaifah Khaled, est âgé 29 ans. Il aimerait pouvoir implanter ses engins dans toutes les villes sujettes aux problèmes de mal-logement. Les sans-abri vivent une période particulièrement difficile lorsque l’hiver arrive. Ils devraient ainsi bénéficier d’un peu de réconfort, grâce aux produits délivrés par les automates : eau, fruits, snacks, mais aussi des chaussettes et des vêtements chauds.

distributeur
Crédit photo : Aaron Chown/PA

D’autres produits comme les produits d’hygiène ou de première nécessité sont également distribués par les machines : brosses à dents, dentifrices, gels antibactériens… et même des livres ! À travers le monde, plusieurs pays se sont montrés intéressés par le dispositif et ont pris contact avec Huzaifah Khaled.

Trois objets par jour pour les utilisateurs

Les distributeurs fonctionnent avec une carte magnétique, qui est distribuée aux sans-abri. Mais l’association souhaite limiter la « dépendance » au dispositif. Ainsi, les objets sont limités à trois par jour et par personne. Action Hunger s’explique : « Nous voulons que ces machines soient avant tout une solution complémentaire, qui viendrait compléter d’autres services déjà disponibles. En effet, l’engagement auprès de professionnels et de services de support est vital pour rompre le cycle de la pauvreté et s’extraire de la rue ». 

distributeur
Crédit photo : Tom Parsons – Unsplash

L’association a néanmoins dû faire face à des critiques les accusant d’inciter de cette façon les SDF à rester dans la rue, au lieu de les aider à trouver une solution pour s’en sortir. Pourtant, les personnes qui détiennent une carte doivent se rendre chaque semaine auprès de bénévoles pour prolonger sa validité. Ainsi, c’est l’occasion pour l’association de leur assurer un suivi et un soutien réguliers. L’usage des machines ne peut alors remplacer l’action des associations. Il permet juste de distribuer plus largement et efficacement les produits de nécessité, et ce 24 h/24.

Source :

Demotivateur

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar