PARTAGER

Délaissée pendant quelques années en raison de la crise économique locale et de sa réputation quelque peu sulfureuse, Marbella est en train de recouvrer son lustre d’antan. Haut lieu de la jet-set, la station balnéaire espagnole se remet à attirer les touristes du monde entier.

Un climat muy caliente

Située dans la province de Malaga, au sud de la péninsule ibérique, Marbella baigne dans la Méditerranée et profite de son agréable climat. Également protégée par les montagnes, la chaude andalouse offre régulièrement des températures avoisinant les 30°, tandis que lors des mois d’hiver les plus froids, la température moyenne ne descend pas en-deçà des 12 degrés, le pied. Les pluies sont quant à elles très rares, quasi-inexistantes de juin à septembre même. Mais quand ça tombe, ça tombe. Tour à tour ville minière puis village de pécheurs, Marbella est aujourd’hui une station balnéaire de la Costa del Sol très prisée. L’endroit idéal où se prélasser au soleil, profiter de la plage et de sa vie nocturne animée.

Reprise du tourisme

Après quelques années de marasme économique, la crise semble enfin finie en Espagne et le tourisme est reparti de plus belle. Marbella est d’ailleurs parfois surnommée la Saint-Tropez espagnole en raison d’une frange de sa population au côté très jet-set. On retrouve généralement cette clientèle autour du Puerto Banús, célèbre marina de la ville. Dans ce joli port de plaisance, on peut notamment admirer de superbes yachts où de grandes célébrités ou riches familles du Moyen-Orient viennent passer du bon temps. La fête, elle se passe sur ces beaux bateaux, dans les villas, mais aussi dans les nombreux bars et discothèques. Mais rassurez-vous, l’attirante cité d’Andalousie n’est pas exclusivement réservée à une certaine élite. La Costa del Sol est accessible à tous, en témoigne l’immense gamme d’hôtels à Marbella adaptée à toutes les bourses.

Malgré les constructions, la vieille ville a su conserver son charme intact, par son architecture typique de maisons blanches et ses ruelles fleuries au cachet fou. Il est si délectable de se perdre dans le dédale de cet ancien quartier arabe et de faire une pause fraîcheur sur la célèbre Place des Orangers (Plaza de los Naranjos).

Un paradis du golf

Outre son doux climat, Marbella attire également les amoureux de golf. Depuis 1980, les parcours se sont multipliés dans et aux alentours de la commune andalouse pour aujourd’hui proposer plus d’une douzaine de terrains de tout premier plan. Des parcours de 9 et 18 trous en veux-tu en voilà, offrant même pour certains une vue grandiose sur la mer Méditerranée, qui ont apporté à Marbella une renommée internationale en la matière.

Considérée comme l’une des capitales du golf, la ville compte entre autres le Marbella Club Hotel, Golf Resort & Spa qui fut nommé meilleur resort d’Europe aux World Travel Awards en 2008. Situés à proximité du fameux Puerto Banús, l’Aloha Golf et Los Naranjos Golf Club offrent une immense diversité de trous, permettant que chaque parcours soit totalement différent. De son côté, le club de golf La Dama de Noche est l’unique endroit où vous pourrez taper la balle même la nuit tombée. Arpenter les greens dans ces décors somptueux, entourés par mer et montagnes, n’aura sans doute jamais été aussi agréable.