PARTAGER

Un édulcorant originaire de Picardie a été retrouvé dans la fabrication des roquettes de l’État islamique. Une enquête en révèle les causes.

Le sorbitol dans les roquettes de l’État islamique

Le sorbitol est un élément chimique qui appartient à la famille des alcools. Grâce à son pouvoir sucrant, il est utilisé comme édulcorant dans la fabrication des bonbons, médicaments et autres produits à destination des personnes diabétiques. Il peut être dangereux s’il est consommé en trop grandes quantités. Ce mélange sucre-alcool présente néanmoins une particularité plus sombre qu’il est donc possible de détourner.

En mélangeant le sorbitol à du potassium, il se transforme en propulseur très efficace. Pour cette raison, les membres de l’État islamique ont décidé de l’utiliser en grande quantité dans leur production de roquettes. Le plus étonnant, c’est que le sorbitol utilisé est fabriqué en France, dans la région de Picardie. L’entreprise Tereros est le troisième producteur mondial du composé chimique et en est donc à l’origine.

roquettes
Crédit photo : bakerpedia.com

Une centaine de sacs de sorbitol retrouvé dans un dépôt de munition de l’EI

L’enquête publiée dans le JDD a remonté la filière de l’édulcorant français. Elle a permis de démontrer qu’un peu plus d’une centaine de sacs de vingt-cinq kilogrammes de sorbitol originaire de Picardie ont été retrouvés dans les dépôts de munitions abandonnés en Irak par Daesh. Les premiers sacs ont donc été retrouvés en 2016 dans une planque aux alentours de Mossoul. Les derniers ont été découverts plus récemment, en septembre, à la frontière syrienne de Tal Afar.

Le JDD a donc interrogé l’entreprise Tereos afin de comprendre comment ces sacs en sont arrivés là. Le service communication a reconnu que les sacs provenaient bien de leurs usines picardes. Ils auraient ensuite été vendus à des clients habituels résidant en Turquie. C’est à la suite de cela qu’ils auraient été détournés par Daesh avant d’être transportés dans leurs dépôts.

roquettes
Crédit photo : wikimedia.commons
Source :

VSD

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar