PARTAGER

À Albi, un concours absolument improbable a eu lieu ce week-end : le Championnat du monde du pull le plus moche. Les candidats, venus du monde entier, se sont donnés à fond pour aller « au bout du moche ».

Championnat du monde du pull le plus moche

À Albi, dans le Tarn, se déroule maintenant le Championnat du monde du pull (de Noël) le plus horrible. On aurait facilement pu croire à une blague et, pourtant, il est tout ce qu’il y a de plus sérieux. Le concours a littéralement enflammé les réseaux sociaux et mobilisé beaucoup de personnes.

Il s’agit bien des pulls que l’on trouvait horribles, mais que l’on nous forçait à porter durant les fêtes. Selon une participante anglophone, ces pulls se résument un peu à : « un pull de Noël avec des boules et des guirlandes accrochées dessus, et de toutes les couleurs ». Les Anglais en ont fait une tradition, et maintenant, chaque année aura lieu ce concours tout à fait insolite.

pull
Crédit photo : wikimedia.org

Une certaine culture du mauvais goût

Cette tradition trouve son origine en Angleterre, là où l’on cultive de façon volontaire le mauvais goût. Le phénomène s’est largement rependu outre-Manche ces quinze dernières années. Et ce même dans les rues ou au bureau. C’est donc à celui qui portera la laine la plus « moche » qu’elle ait été tricotée ou non. Il s’est ensuite démocratisé petit à petit pour nous parvenir en France.

C’est à Albi, dans le Tarn, que le premier événement mondial du pull le plus moche a lieu. Il s’agit ni plus ni moins d’un championnat, avec un titre mondial à la clé. Pour cette première édition, ils étaient 600 en compétition. Certains pulls ont nécessité plus de trois semaines de travail et mobilisé par moins de douze tricoteuses. Autant dire que le titre est pris très au sérieux.

Des candidats durant les préparatifs du concours :

Source :

Francetvinfo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz