PARTAGER

Actuellement, à Hollywood, les dénonciations de viols, de harcèlement sexuel et d’agressions ne cessent d’affluer. Les langues se délient et les victimes – longtemps restées dans le silence – osent enfin parler. Depuis quelques années maintenant, les artistes n’hésitent plus à intervenir en plein concert pour aider des fans, qui se font agresser dans la foule. Sauf qu’aujourd’hui, c’est Drake qui s’en ait chargé, une star internationale, suivie par des millions de jeunes et d’adultes.

Un concert à Sydney

L’histoire se passe en Australie à Sydney pendant l’un des concerts de la superstar internationale de 31 ans. Alors qu’il était entrain de rapper, il s’est soudainement arrêté et a demandé à son DJ d’arrêter de jouer (“Stop That Shit“) :

Dans la foule, il remarque une fan entrain se faire peloter (sans en être manifestement consentante) par un homme et lui dit (traduction de la vidéo) : “si tu n’arrêtes pas de poser tes mains sur les filles, je vais descendre et te péter la gueule“.

Après avoir été acclamé par les fans, la sécurité intervient enfin. On peut voir cette dernière, dans le fond, qui commence à s’infiltrer dans la foule pour trouver l’agresseur et le sortir. Après ce bref épisode, Drake a repris son concert.

Drake n’était pas le premier à signaler ce genre de problèmes

Le 20 Aout 2017, c’est le chanteur du groupe de Metal “Architects” qui s’était arrêté en plein concert. Très énervé par le comportement de l’un de ses fans, il s’était écrié : “Ce n’est pas ton putain de corps ! […] C’est répugnant ! […] Il n’y a pas de place pour ça dans mon putain de concert !

En 2014 également, le chanteur du groupe de Metal “Stain”, Aaron Lewis, s’était également arrêté en plein concert pour prendre la défense d’une jeune fille (qui devait avoir aux alentours de 15 ans). Père de 3 filles, le chanteur n’avait pas supporté de voir des attouchements dans sa foule.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz