PARTAGER

Le volcan Agung de l’île de Bali, est sur le point d’entrer en éruption. Une première depuis 1963. Alors que tous les habitants vivant aux alentours sont entrain d’être évacués dans des centres d’accueil des îles voisines, une ONG se porte au secours des animaux abandonnés.

Accompagnés des autorités, les sauveteurs sortent les animaux de la zone rouge

Une équipe de 12 personnes, provenant d’une ONG d’aide aux animaux présente à Jakarta, une île voisine, sont revenus à Bali. Armés de masques de protection, ils risquent leur vie pour les ramener à bon port, alors que les séismes sont de plus en plus forts et que le volcan crache toujours plus de fumée.

Des centaines d’animaux évacués

Durant la première semaine d’évacuation animalière, l’ONG a pu mettre à l’abri des centaines d’animaux : des vaches, des poulets, des singes, des cochons, des chiens, des chiens ou des poules. Tout ce beau monde à été placé dans des refuges temporaires où ils sont nourris et choyés. Les propriétaire pourront les récupérer à la fin de la crise, mais sont tout de même invités à venir les voir pour s’enquérir de leur bien être.

Cette opération aura surtout permis à l’ONG de sauver de nombreux animaux d’agriculteurs locaux, qui risquent de tout perdre avec l’éruption imminente. D’ailleurs, certains d’entre eux ont bravé le danger pour aller nourrir leurs bêtes restées sur place.

Cela fait maintenant plus de 10 jours que le volcan Agung montre des signes d’éruption. Selon les vulcanologues, ce dernier à 9 chances sur 10 d’y parvenir. Cependant, il est encore impossible de prévoir quand est-ce que cela aura lieu : dans deux jours ? Une semaine ? Un mois ? Difficile de savoir. Le bon côté des choses est que les citoyens ont eu le temps de se mettre à l’abri. Pas comme en 1963, où l’éruption avait fait près de 1 600 morts.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz