Quoi de mieux qu’une soirée d’hiver passée près du feu. Le poêle à bois améliore le confort d’une pièce, autant par la chaleur qu’il y apporte que par la flamme réconfortante qui y brille. De plus, il existe en France des aides financières qui peuvent réduire le coût d’investissement initial.

Les aides accessibles à tous

La prime Effy

La prime Effy permet de financer l’installation d’un poêle à bois, à bûches ou à granulés, et cette aide peut aller jusqu’à plusieurs centaines d’euros. Pour ce faire, il est impératif que la demande de prime soit faite avant de signer le devis.

Si vous êtes déjà équipé d’un poêle fonctionnant au charbon et que vous désirez le remplacer par un poêle à bois, la prime peut aussi être remplacée par le Coup de Pouce Effy. Les travaux devront être réalisés par un partenaire Effy et le devis signé avant le 31 mai 2020.

L’éco-prêt à taux zéro

Nommé éco-PTZ, c’est un prêt bancaire créé spécifiquement pour la rénovation énergétique et dont les intérêts sont payés par l’État. Pour une action unique, telle que l’addition d’un poêle à bois, le montant maximal est de 15 000 euros, mais il peut atteindre 30 000 euros dans le cadre de rénovations énergétiques globales.

Afin de trouver une banque qui participe à ce programme, il faut se rendre sur le site du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire. On y trouvera là, aussi, l’ensemble des conditions applicables pour obtenir ce type de prêt.

Les aides financières réservées uniquement à certains ménages

Le CITE 2020 pour les ménages aux revenus intermédiaires

En 2020, le Crédit d’Impôt Transition Énergétique pour l’installation d’un poêle à bois est réservé aux ménages aux revenus intermédiaires qui sont propriétaires occupants du logement ou le poêle sera installé. Cette aide peut aller jusqu’à 1 500 euros pour un poêle à granulés et 1 000 euros pour un poêle à bûches. Pour en bénéficier, la dépense devra être indiquée sur la déclaration de revenus du propriétaire.

« Ma Prime Rénov’», pour les ménages aux revenus modestes et très modestes

La nouvelle aide Ma Prime Renov’ s’adresse, pour l’instant, exclusivement aux revenus modestes et très modestes. Cela doit cependant changer en 2021 alors qu’elle sera étendue à une plus large portion de ménages. Elle s’établit présentement à 2 500 euros pour un poêle à granulés et 2 000 euros pour un poêle à bûches pour les revenus modestes et, respectivement, jusqu’à 3 000 et 2 500 euros pour les revenus très modestes. Encore une fois, cette aide est réservée uniquement aux propriétaires occupants.

D’autres aides peuvent s’ajouter comme les chèques énergies et des aides locales. Il est donc important de bien se renseigner avant d’entreprendre les démarches pour l’acquisition d’un nouveau poêle à bois.

Ne ratez plus les news les plus insolites et lifestyle grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !