Les activités anthropiques modifient radicalement les écosystèmes marins. Le tourisme faunique est l’un des secteurs de l’industrie dont la croissance est la plus rapide, et il peut changer l’environnement naturel ainsi que le comportement des espèces qu’il cible. L’écotourisme a aujourd’hui le vent en poupe.

D’ailleurs, les voyageurs sont de plus en plus conscients des enjeux environnementaux lors de leurs séjours dans un pays où la nature a été préservée au fil des années. Les requins font partie des espèces les plus protégées en milieu marin. Beaucoup de gens associent l’observation de requins à un moyen de les suivre dans leur environnement naturel. D’autres veulent surmonter leur peur de cet animal. Plusieurs populations de requins sont menacées ou en voie de disparition et, comme pour d’autres espèces, leur préservation dépend désormais de la perception de l’homme à leur égard.

En quoi cette activité consiste-t-elle ?

Diverses précautions doivent être prises pour réaliser une telle activité. Les grands requins blancs sont peut-être l’ultime prédateur du monde animal. Pourtant, pour beaucoup de gens, rien de plus exaltant que d’entrer dans l’eau à leurs côtés. Bien que cela puisse sembler étrange, les requins ne représentent en réalité que très peu de risques pour les êtres humains. En fait, la menace est inversée, puisqu’on tue environ 100 millions de requins chaque année. Néanmoins, si vous voulez vous retrouver face à face avec un grand requin blanc, il serait alors préférable d’entrer dans une cage épaisse…

La plongée en cage avec les requins est organisée partout dans le monde, mais l’endroit le plus populaire est l’Afrique du Sud, plus précisément la côte au sud de la ville du Cap, car c’est le point de rencontre des océans Indien et Atlantique. Durant votre séjour, vous aiderez à surveiller les populations de requins.

Les séjours d’observation de la faune peuvent impliquer jusqu’à quinze plongées sur deux semaines. Des guides experts et parfois des zoologues spécialisés accompagnent les voyageurs. En somme, vous contribuerez à préserver la richesse sous-marine de ces régions qui est menacée.

L’observation des requins est-elle une activité responsable ?

La plongée en cage avec des requins n’est pas très différente de la nage près des dauphins et autres animaux marins. Elle doit cependant être réalisée de manière sûre et responsable, sans contact avec les animaux ni tentative délibérée d’affecter leur comportement afin d’éviter de causer des dommages. L’observation des requins contribue largement à l’écotourisme. Cela permet de contrôler juridiquement les activités touristiques avec ces animaux et les perturbations doivent être réduites au minimum.

Alors que certaines expériences de plongée avec les requins sont utilisées pour effectuer des recherches sur le comportement de ces animaux, d’autres sont purement une activité touristique, bien qu’elles prétendent souvent jouer un rôle éducatif. Les agences organisant ces activités peuvent prendre diverses mesures pour minimiser les effets néfastes, par exemple limiter le nombre de plongeurs dans un lieu donné, de préférence à une certaine distance de la côte et des autres zones fréquentées, et donner des « cours » de sciences naturelles. Le mieux serait donc de bien s’informer sur les offres proposées par les opérateurs et de privilégier les professionnels responsables.

Ne ratez plus les news les plus insolites et lifestyle grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici