PARTAGER

Pendant plusieurs mois, un centre de médecine vétérinaire américain, en partenariat avec des laboratoires de diagnostic indépendants et des cardiologues ainsi que des nutritionnistes, a enquêté sur une tendance qui a débuté il y a au moins deux ans.

Les chats et les chiens qui ont mangé des aliments pour animaux contenant des composants végétaux riches en protéine ont développé une cardiomyopathie dilatée. Très souvent, on a l’habitude de proposer ce type d’aliments à nos animaux de compagnie. Mais selon cette étude, il s’avère que ces produits ne doivent pas être préconisés.

Une maladie inhabituelle chez les chiens

La cardiomyopathie dilatée est une maladie du muscle cardiaque qui provoque l’élargissement du cœur et diminue sa capacité à pomper le sang, conduisant souvent à une insuffisance cardiaque congestive. Il existe un certain nombre de causes possibles, notamment une prédisposition génétique, une infection ou des toxines et un régime alimentaire, en particulier un manque de taurine.

Ci-dessous une vidéo expliquant en anglais cette maladie chez les chiens :

Les cas signalés de cardiomyopathie dilatée sont inhabituels, car ils se produisent dans les races telles que les golden retrievers ou encore le labrador. Les races mixtes sont également touchées par cette maladie. Beaucoup de chiens mangent régulièrement ce que l’on appelle communément des aliments sans grains, avec des niveaux élevés de légumes comme les patates, les lentilles et les haricots.

Pourquoi ces aliments causent-ils cette maladie ?

Jusqu’à présent, les chercheurs n’ont pas été en mesure de déterminer pourquoi ces ingrédients pourraient être liés à cette maladie. Dans certains cas, les chiens n’avaient consommé aucun autre aliment pendant des mois ou des années avant de montrer des signes de cardiomyopathie dilatée.

Au moins quatre chiens dans les cas signalés avaient un faible taux de taurine dans le sang, un acide animé qui aide à alimenter des tissus tels que le cœur, la rétine, les muscles squelettiques et le cerveau. La carence en taurine est décrite comme une cause potentielle de cardiomyopathie dilatée.

Source :

Goerie