PARTAGER

Le chic à la française, la vie parisienne, la mode façon haute couture, l’étiquette bourgeoise, l’élégance de la politesse… Dans des temps reculés, c’étaient autant d’attributs que l’on prêtait volontiers à la France et aux Français dans le monde entier. Malheureusement, les choses ont quelque peu changé, comme en témoigne l’offusquant comportement d’un préadolescent qui a obligé un chauffeur de la RATP à sortir de ses gonds.

Près de causer un accident, il insulte le chauffeur

Les faits se sont déroulés le jeudi 13 septembre dans l’Essonne, dans la commune d’Arcueil très précisément. Totalement inconscient, un ado traverse la rue sans regarder ni prévenir, juste devant un bus de la ligne 323. Heureusement, le chauffeur de l’engin a eu les réflexes nécessaires pour freiner brusquement, quitte à remuer fortement ses passagers. Logiquement, il reprend l’importun par la fenêtre, lui expliquant que son attitude aurait pu avoir des conséquences extrêmement graves. Le jeune homme très mal élevé lui a rétorqué : « Ferme ta gueule et conduis ton bus », un discours dont l’humilité ne paraît pas évidente.

Une vidéo d’humour noire revient sur cette actualité :

Excédé par l’insolence d’un ado ayant créé un danger potentiellement mortel, le chauffeur est aussitôt descendu de l’autocar pour, symboliquement, recadrer son interlocuteur à l’aide d’une belle gifle. Ce geste très peu apprécié de nos jours en France et même, plus largement, en Europe (et ce même sur les terrains de rugby) a été filmé par diverses personnes.

La RATP condamne, mais les usagers approuvent

Les vidéos de la gifle commençant à circuler sur Internet, la RATP n’a pas tardé à réagir. Sans surprise, elle a condamné le geste du chauffeur en le qualifiant de « contraire aux principes et aux valeurs d’une entreprise de service public ». Son employé a été convoqué auprès de la direction et une procédure d’ordre disciplinaire a été déclenchée à son encontre. Il risque une révocation. C’est spécialement par le biais du réseau social Twitter que la compagnie a souhaité communiquer. Voici la vidéo des faits incriminés :

Les collègues de ce chauffeur, eux-mêmes souvent confrontés à des cas d’insolence et d’incivisme, ont aussitôt lancé une pétition pour chercher à protéger leur pair et l’exercice de leur métier. En quelques jours, c’est-à-dire en ce lundi après-midi, cette pétition dépassait déjà les 120 000 signatures, un chiffre encore appelé à grandir ! Valérie Pécresse n’a alors pas tardé à soutenir le chauffeur en invoquant les « circonstances atténuantes » entourant son coup d’éclat. Sur ce, la RATP a de nouveau communiqué en vue de temporiser. Elle a expliqué que ce serait à un conseil disciplinaire interne de prendre, éventuellement, la sanction nécessaire. Cette dernière devra être « la plus proportionnée » possible. Qu’il est difficile – et risqué – de conduire un autobus de nos jours… !