PARTAGER

Il n’est pas toujours simple pour les parents de trouver un nom pour leurs enfants. C’est d’ailleurs l’une des premières choses que les parents font, et la responsabilité est énorme. Après tout, un nom ouvre la voie à une vie d’interactions, jetant les bases de notre perception du monde. C’est probablement la raison pour laquelle certaines personnes passent d’innombrables heures à chercher le prénom parfait.

Les parents font souvent des listes et jouent avec les mots pour trouver un prénom et un nom intéressants. La plupart des parents veulent choisir un nom spécial. Cependant, ils vont parfois trop loin. Les parents ont tendance à opter pour des noms insolites.

Rendre son enfant spécial avec un nom unique

Pour les parents, leurs enfants sont spéciaux. Et la culture actuelle impose aux parents de se démarquer des autres. Le choix du nom d’un bébé est une décision importante pour les parents. Il y a tellement de choses à considérer…

Voici une vidéo montrant les prénoms les plus insolites :

Certains prennent même en compte les avis des proches pour sélectionner un prénom. Dans les groupes de discussion en ligne pour les femmes enceintes, beaucoup de femmes disent vouloir choisir un nom unique, sortant de l’ordinaire. Elles veulent en effet se démarquer. Paradoxalement, elles découvrent souvent dans les premières années après l’accouchement que d’autres ont eu la même idée…

Les noms trop populaires ne séduisent pas

La majorité des futures mamans n’aiment pas trop les noms populaires. Elles ne veulent pas que leurs enfants aient le même nom que les autres bambins de sa classe. Mais en général les parents d’aujourd’hui n’ont pas besoin de s’inquiéter d’un nom trop commun de leurs enfants. D’ailleurs, une étude a montré que l’utilisation de noms classiques avait chuté considérablement entre 1950 et 2007.

La tendance vers les noms originaux est un phénomène de société, en particulier pour les garçons. Les noms insolites sont plus courants aujourd’hui qu’ils ne l’étaient il y a 10 ans. La tendance n’est pas due qu’à la diversité ethnique croissante, mais à un changement de mentalité et à un affaiblissement religieux, beaucoup de parents ne faisant plus attention aux saints patrons de leur progéniture.