PARTAGER

Les nouvelles technologies ont un impact indéniable sur notre vie quotidienne. Cela est évident avec le phénomène de « digitalisation » de la société… et de l’économie. Sans surprise, le domaine du voyage s’en trouve lui aussi transformé. Pour le plus grand bonheur des touristes, dont l’expérience est améliorée, augmentée même.

Des réservations facilitées

Oui, la technologie peut impacter le tourisme. Et cela ne fait pas toujours le bonheur des bonnes vieilles agences de voyages traditionnelles et physiques ayant pignon sur rue. En effet, celles-ci doivent faire face à des concurrents de plus en plus nombreux, passant généralement par le web. Internet est désormais le terrain phare de la communication et de la « guerre » économique. Même Cdiscount va se lancer dans les séjours low-cost via son site au trafic extraordinaire !

Cette concurrence accrue, si elle sonne le glas des professionnels retardataires incapables de se mettre à la page, est cependant une excellente chose pour les voyages. De fait, les globe-trotters peuvent de cette façon comparer plus facilement les prix, ce qui contribue à les faire baisser. Les offres spéciales et les promotions ne sont pas rares, surtout en basse saison. Or, un smartphone connecté permet de ne pas les manquer et de sauter sur la moindre occasion !

Des séjours augmentés

Les voyages et séjours en eux-mêmes sont améliorés grâce aux nouvelles technologies. Non seulement il n’est plus nécessaire d’emprunter un voilier comme Christophe Colomb pour se rendre en Amérique, mais de plus les trajets aériens sont agrémentés de loisirs toujours plus nombreux. Jeux, films, livres numériques, applications divertissantes… Le choix est de jour en jour plus étoffé !

Lors de vos visites touristiques, vous profiterez encore des bienfaits de la technologie. Cela fait un moment déjà que les grands musées sont équipées d’écrans (éventuellement 3D), de guides audio/informatiques, etc. Désormais, ce sont également de nouvelles formes de tourisme qui apparaissent. À titre d’exemple, on parle à Kiev d’ériger une « statue virtuelle » de Satoshi Nakamoto, l’énigmatique inventeur du Bitcoin, la première des crypto-monnaies. Il s’agirait d’un somptueux monument invisible à l’œil nu, inexistant d’un point de vue physique, mais se révélant au visiteur à travers son écran de smartphone. Le fait est que les expériences futuristes de ce genre sont appelées à se multiplier !