PARTAGER

Aujourd’hui, les vendeurs et autres services payants se doivent de redoubler de prudence quand ils se chargent de leurs clients. Avec internet, il est maintenant simple de partager son mécontentement et de laisser un avis négatif, qui nuira à l’image de l’établissement.

C’est ce qu’à fait une jeune Chinoise il y a quelque temps et elle l’a amèrement regretté.

Source : PublicCo – Pixabay

Une commande qui n’arrive jamais

La jeune femme avait fait une commande sur le site Taobao (équivalant de Vinted ou la Market Place d’Asos, avec de nombreux vendeurs, qui sont généralement des particuliers). Sa commande n’avait pas été expédiée et le suivi de colis affichait des éléments contradictoires, si bien qu’au bout d’un certain temps (long), la cliente a décidé d’exprimer son mécontentement. Elle a donc laissé un avis négatif sur le profil du vendeur.

C’est là que les choses commencent à se corser. Après son message, la jeune femme a été harcelée de messages par le vendeur mécontent. Cela aurait pu s’arrêter là, mais pourtant…

Un vendeur qui ne partage pas du tout le point de vue de sa cliente

N’ayant toujours aucune nouvelle de son colis, la cliente décide de se rendre à un point de collecte, dans une province proche de chez elle. Et là, surprise ! Qui vit-elle ? Le vendeur… très remonté.

Pour montrer son désaccord, le vendeur n’a rien trouvé de mieux à faire que de frapper sa cliente, la faisant tomber au sol devant des témoins stupéfaits. Sans oublier le fait que cet homme avait parcouru 860 kilomètres, uniquement dans le but de se venger.

Au final, la victime a écopé d’une commotion cérébrale et de marques de coups. Heureusement pour elle, les caméras de sécurité du point de collecte ont immortalisé l’incident et ont permis d’identifier très rapidement le vendeur en colère.

La police a dû retourner au domicile du suspect pour l’arrêter. De ce que l’on sait, il a passé une dizaine de jours en détention avant d’être relâché et sa page sur Taobao a été tout bonnement supprimée.

Source :

VDM