PARTAGER

En Thaïlande, à Bangkok, les autorités sont inquiètes. Depuis quelques temps, une nouvelle mode masculine se répand et attire de nombreux adeptes : le blanchiment du pénis.

Source : Jarmoluk – Pixabay

Une pratique qui séduit une centaine d’hommes tous les mois

Cette info a été reliée par BBC Thaï service. Selon cette source, une centaine d’hommes, tous les mois, auraient recours à la dépigmentation au laser de la peau du pénis. Cette opération n’est pas proposée par beaucoup de cliniques et la plus connue dans le domaine reste la Lelux Hospital. C’est une clinique spécialisée dans la chirurgie esthétique très connue de Bangkok.

Une opération qui coûte relativement cher

À la clinique esthétique de Bangkok, le traitement de blanchiment du pénis coûte actuellement 750 dollars. Il nécessite également plusieurs séances.

Les autorités thaïlandaises ont publié un message d’alerte sur les réseaux sociaux, et notamment sur Twitter. La pratique du blanchiment du pénis y est dénoncée et les habitants sont mis en garde, pour leur sécurité. Actuellement, on ne connaît pas les risques liés à un tel traitement, ou si des séquelles pourraient apparaître par la suite.

Une pratique qui trouve son explication dans la culture

Source : superaaronx2001- Pixabay

Cette « mode » pourrait paraître absurde, ou même stupide, pour de nombreuses personnes. Pourtant, il est bon de rappeler que la carnation a une signification toute particulière dans certains pays asiatiques, dont la Thaïlande.

En effet, dans ces pays, une peau bronzée est associée à la pauvreté, car provoquée par le travail dans les champs. Le fait d’avoir une peau blanche est, à l’inverse, un synonyme de pureté et de richesse. La pâleur dite « intime » a également son importance, puisqu’elle est un signe extérieur appréciable, liée également à la richesse.

Source :

Ouest France