PARTAGER

Conformément à la loi sur la biodiversité, les petits cotons-tiges en plastique sont interdits en France à partir du 1er janvier 2018. Les particuliers ne peuvent plus y avoir accès, contrairement aux hôpitaux et autres professions appartenant au champ de l’usage médical. Ainsi, vous ne les trouverez plus dans les rayons de votre supermarché !

StockSnap – Pixabay

Les causes de cette interdiction

Les cotons-tiges en plastique ont été interdits pour plusieurs raisons :

  • Ils constituent une trop grosse source de déchets toxiques pour l’environnement. En effet, ces derniers ont représenté près d’1,2 million de tonnes de déchets sur l’année 2016. Par ailleurs, une certaine quantité est tout simplement oubliée, notamment celle que l’on jette dans les toilettes, qui devient alors complètement inaccessible.
  • Ils sont déconseillés dans l’entretien des oreilles puisqu’ils risquent de s’enfoncer trop loin dans le conduit et de blesser (formation de bouchons de cérumen, dégradation du conduit auditif, etc.).

Une utilisation à risque qui fait des dégâts chez les enfants

Selon une étude menée par des chercheurs américains de l’Ohio State University College of Medicine, ce sont généralement les enfants de moins de 8 ans qui souffrent d’une mauvaise utilisation du coton-tige.

Si vous cherchez un remplaçant à vos fidèles coton-tiges en plastique, vous pouvez vous tourner vers les coton-tiges biodégradables (légèrement plus chers), les compostables, ainsi que vers les cures-oreilles de sécurité réutilisables. Il y a également des sprays auriculaires pour nettoyer ses oreilles. En effet, même si – comme pour la langue – le nettoyage se fait de manière automatique et naturelle, il est conseiller d’en prendre tout de même soin régulièrement, afin de les protéger de la poussière persistante.

Source :

24 matins