PARTAGER

Noël arrive à grands pas et petits et grands attendent, avec impatience, de recevoir des cadeaux, de la part de leurs proches. Si les adultes n’ont pas grand-chose à craindre de la part des cadeaux reçus, ce n’est pas le cas des enfants, dont certains jouets ont besoin de petites piles pour fonctionner.

Vborodinova – Pixabay

Le danger des piles bouton

Les piles bouton sont de toutes petites piles qu’un enfant peut effectivement ingérer par inadvertance. En effet, si l’avaler peut déjà être un danger pour de jeunes enfants, les véritables problèmes commencent après l’ingestion de la pile, laquelle peut provoquer un empoisonnement.

En effet, des substances toxiques se libèrent dans l’œsophage et peuvent provoquer de graves lésions. Ainsi, chaque année en France, on estime que 1 200 urgences traitées par les hôpitaux sont dues à l’ingestion de piles bouton. Ces accidents touchent principalement les jeunes enfants âgés entre 0 et 5 ans.

Les précautions à prendre avec les pile boutons

La Direction générale de la santé, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) ainsi que divers centres antipoison ont partagé leurs recommandations concernant les précautions à prendre avec les piles bouton :

  1. Ne jamais laisser une pile bouton à portée d’un enfant
  2. Vérifier directement sur le jouet que le compartiment des piles est bien sécurisé et qu’il est difficile pour un enfant de l’ouvrir sans l’intervention d’un adulte.
  3. Privilégier les jouets dont ces mêmes compartiments nécessitent un tournevis pour l’ouverture.
  4. Contacter le 15 ou un centre antipoison en cas d’ingestion (même supposée) d’une pile bouton.
Source :

Feminactu