PARTAGER

Selon une étude publiée par le British Medical Journal, chaque boisson alcoolisée (selon sa concentration d’alcool) aurait un impact différent sur nos émotions. Pour publier ces chiffres et en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont fait participer 30 000 personnes âgées entre 18 et 34 ans. L’enquête se présentait sous la forme d’un questionnaire en ligne, resté disponible sur le net entre novembre 2015 et janvier 2016.

Alexas Photos – Pixabay

Les alcools forts augmentent l’agressivité

Ainsi, selon cette étude, il a été révélé que près de 29,8 % des personnes interrogées se sentaient davantage agressives, lorsqu’elles avaient bu des alcools forts, comme de la vodka, du rhum ou du whisky. 22 % des interrogés estiment également que ces alcools génèrent de la tristesse, pouvant les mener jusqu’aux larmes. Paradoxalement 42 % de ces personnes se sentiraient plus sexy et mieux dans leur peau.

À l’inverse, il semblerait que les consommateurs de boissons faiblement ou moyennement alcoolisées (tel que le vin, le cidre ou la bière) ressentent davantage des effets bénéfiques, tel que de la joie, de l’euphorie ou de la détente. En effet, toujours selon cette enquête, le taux d’agressivité des buveurs de vin rouge tomberait à 7,1 %

L’alcool fait encore de nombreuses victimes en France

Selon Santé Public France, le pays connaîtrait près de 49 000 décès par an, à cause de l’alcool. Ces boissons sont la deuxième cause de mortalité en France, après le tabac. Cette mortalité toucherait davantage les jeunes puisque selon l’OMS, 25 % des personnes âgées entre 25 et 39 ans décédées de manière prématurée seraient simplement des victimes d’un usage nocif de l’alcool.

En bref, même si les alcools moins forts semblent, selon cette étude, provoquer des comportements moins agressifs, nous vous conseillons tout de même de boire avec modération.

Source :

Europe1

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz