PARTAGER

Selon une étude, menée sur près de 10 ans et publiée dans le magazine : Alzheimer’s and Dementia : Translational Research and Clinical Interventions, les jeux vidéos réduiraient les risques de démence de près de 30%. L’étude est encore controversée, mais ces premiers résultats sont plutôt positifs.

2 800 patients suivis sur plusieurs années

Selon les chercheurs chargés de l’étude, réaliser quelques exercices mentaux sur ordinateur, plusieurs heures par semaines, quand on atteint un âge avancé, serait bénéfique. En effet, les risques de démence se réduiraient de près de 30%. Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont suivi près de 2 800 personnes âgées – en moyenne – de 74 ans et en bonne santé au début des tests.

Plusieurs groupes ont été testés

En tout, trois groupes de personnes ont été testés. Un premier groupe réalisait des exercices classiques de mémorisation, le deuxième réalisait des exercices et jeux de raisonnement, tandis que le troisième n’avait pas d’instructions particulières. Ainsi, pendant près de 10 ans, les deux premiers groupes ont joué à ces petites jeux sur ordinateur plusieurs fois par semaine. Tous les ans, leurs changements cognitifs étaient mesurés par les chercheurs et ces derniers en sont arrivés à la conclusion suivante :

Le jeu a permis de réduire les risques de démence chez les deux premiers groupes

En effet, ces risques semblaient être réduits de 30% (exactement 29%) chez les deux premiers groupes, par rapport au groupe témoin. Des résultats encourageants pouvant donner des pistes de réflexion face aux différentes maladies dégénératives susceptibles d’apparaitre avec l’âge.

Cependant, des réserves ont été émises par le professeur de psychiatrie à l’University College de Londres Rob Howard qui estime que ces résultats sont très surprenants et qu’ils “devraient être jugés avec réserve“, justement, en attendant des études complémentaires.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz