PARTAGER

Allison Mack est surtout connue pour avoir campé le rôle de Chloé Sullivan pendant 10 bonnes années. Dans une biographie, que l’on retrouve sur son site internet, Allison Mack dit avoir été guidée dans son métier par un certain Keth Raniere. Cet homme, inconnu au bataillon médiatique, semble pourtant être le gourou d’une secte plus que sordide.

Cocoparisienne – Pixabay

Qui est Keth Raniere ?

Keth Raniere est à l’origine d’une fondation ayant été créée en 1998. Cette dernière, nommée NXIVM (ou Nexium) propose – à la base – des séminaires visant au développement personnel. Au cours de ces dernières années, des pratiques sordides, pratiquées pendant ces séminaires ont été mis en lumière par des victimes ayant décidé de témoigner.

Ainsi, Keith Raniere et son associée Nancy Salzma sont suspectés, d’agir comme de véritables gourous, rapporte le Figaro.

Esclave sexuelle et collaboratrice

Durant son initiation (et selon les témoignages recueillis) l’actrice aurait du se mettre nue sur une table, bras et jambes maintenues. Ensuite, elle aurait également du supplier son “maitre” d’être marquée au fer rouge, du symbole de NXIVM. Les autres ateliers du “séminaire” se basent également sur des sévices corporelles diverses et variées, de l’obéissance, de la soumission et des punitions.

De nombreuses plaintes auraient déjà été déposées auprès de la justice américaine, mais aucune enquête n’a encore été envisagée.

Franck Parlato est un ancien collaborateur de ce gourou particulier. Interroge par The Sun (article qui déclenche la polémique), il confie que Allison Mack est esclave de la secte, mais également un membre important. En effet, cette dernière s’occuperait de la partie “recrutement” des femmes destinées à devenir des esclaves sexuelles. D’après lui, ces dernières devraient se soumettre à une entité dénommée DOS ou « Dominus Obsequium Sororium » (traduisez : « Le Maître des femmes esclaves »). Les “adhérentes” subiraient sur place un lavage de cerveau assez intense et devraient suivre un régime stricte afin de plaire au gourou.

Source :

Le Figaro

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz