PARTAGER

Voici venu le coavionnage. Une nouvelle application, du nom de “Wingly”, permet la mise en relation des pilotes d’avions privés avec des voyageurs.

Coavionnage : une nouvelle forme de partage de véhicules

L’objectif est le même que pour le covoiturage : proposer des trajets bon marché et réduire la pollution des transports. Le fonctionnement est simple et permet aux touristes et voyageurs de décrocher des places à tarifs très préférentiels pour remplir les avions privés. Le principe reste donc inchangé.

L’application propose deux portails : un pour les pilotes, l’autre pour les voyageurs. Une fois que l’utilisateur pilote à renseigner sa catégorie, il ne lui reste plus qu’à renseigner ses trajets, prix et horaires, ainsi que le nombre de places à bord. Le voyageur n’aura qu’à consulter les offres disponibles vers sa destination. Les tarifs y sont bien moins élevés que ceux qui sont proposés sur les vols commerciaux habituels. L’application est également accessible sur ordinateur.

coavionnage
Crédit photo : wingly.io

Des bénéfices pour le pilote, le voyageur et la planète

Le pilote qui effectue ses trajets pourra rentabiliser, ou du moins alléger, les coûts de fonctionnement de son appareil. Comme pour un covoiturage classique, le coavionnage permet de réduire les émissions polluantes, en permettant aux avions de se remplir aux maximum. De plus en plus de pilotes s’inscrivent et nombreux sont ceux qui proposent aujourd’hui leurs services dans les Caraïbes.

avionnage
Crédit photo : Maria Butyrina – Unsplash

Par ailleurs, l’initiative est particulièrement intéressante pour les voyages à petits budgets. Pour un trajet Munich/Salzbourg, il faut compter 48 euros. Pour un vol entre la Guadeloupe et la Martinique, cela coûtera environ 75 euros. Et pour rejoindre Le Touquet depuis Londres, il faut débourser 68 euros. À travers plus de 3 000 offres actuellement en ligne, difficile de ne pas trouver le trajet parfait.

En ce qui concerne les conditions de sécurité, l’application a pensé à tout. Avant de pouvoir proposer des offres de vols, les permis des pilotes sont vérifiés par l’équipe de Wingly. Il est fort à parier qu’à l’image d’Uber, ces nouvelles offres bon marché devraient rapidement impacter les frais de voyages conventionnels.

Source :

Demotivateur

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz