PARTAGER

Claire Wainwright, une jeune avocate australienne de 26 ans, a reçu un beau matin, sur son compte, le montant de 24.5 millions de dollars australien (soit environ 16 millions d’euros). Évidemment, la banque s’était trompée, mais cela n’a pas empêcher de faire rire la jeune avocate.

Jarmoluk – Pixabay

Une histoire de prêt mal géré par la banque

Claire Wainwright avait contracté un prêt un peu plus tôt dans l’année. Interrogée par le News.com.au, elle explique : “Il y a un mois, j’ai reçu une lettre dans laquelle on m’informait que le remboursement mensuel s’élevait à 25.102.017 dollars australiens et serait prélevé à partir du 25/10/2017. La banque s’est en réalité trompée. Les mensualités devaient normalement être de 2.600 dollars australiens. Mais ils ont mis la date de prélèvement à la place du montant“.

Rapidement, l’australienne a prévenu sa banque de l’erreur, mais au 25 Octobre 2017 le problème n’était toujours pas réglé. Par ailleurs, ayant programmé un prélèvement automatique mensuel, la jeune femme s’est retrouvée avec un découvert de 25 millions de dollars australiens pendant une journée. Après de multiples appels, la banque était censée avoir réglé le problème, mais la jeune femme s’est retrouvée avec 25 millions de dollars supplémentaires sur son compte.

Le geste de la banque pour s’excuser du dérangement

La jeune femme a pris cette histoire avec le sourire, mais n’a pas pour autant touché à cette somme : “Je n’ai évidemment rien dépensé de cet argent. Cela aurait été illégal et, techniquement, il ne m’appartenait pas. Mais ce n’est pas l’envie qui manquait !“.

Finalement, trois jours plus tard, le problème a enfin été réglé. Pour se faire pardonner, la banque a offert la première mensualité de paiement du crédit à sa cliente.

Source :

7sur7.be