PARTAGER

À Loppi, dans le sud de la Finlande, Tumoas Pietilä est un passionné d’histoire. Il se voue à la recherche de vestiges laissés par ses ancêtres. Accompagné d’un détecteur de métal, il parcours les terres à la recherche de trésors perdus et semble, cette fois, avoir trouvé le gros lot.

Interrogé, ce dernier a expliqué ne pas en être à son premier coup d’essai. Cependant, il se confie sur le fait que, dans près de 99% des cas, les archéologues amateurs comme lui, ne trouvent que des déchets. Cependant, dans les derniers 1% restants, il est possible de trouver ce genre de petites merveilles.

Photo d’illustration, non contractuelle

Un terrain méconnu des archéologues

Cet archéologue amateur décide de faire des recherches sur la rive du lac Loppijärvi, toujours au sud de la Finlande. En premier lieu, il trouve une hache semblant datée de l’âge de fer, avant de mettre la main sur une épée en relativement bon état, d’inspiration viking.

Par la suite, Tumoas Pietilä a expliqué avoir appelé une amie archéologue, qui lui confirmera sa découverte : il a mis la main sur une épée viking millénaire. Un véritable petit trésor d’archéologie.

La découverte de l’épée date du printemps dernier mais la Bureau National des Antiquités Finlandaise a souhaité garder le secret jusqu’au Mardi 26 Septembre 2017.

Un ancien cimetière viking découvert

Après avoir été prévenu de cette découverte, le Bureau des Antiquités du pays a fait venir plusieurs archéologues sur les lieux. Bilan de l’opération : un ancien cimetière viking, jamais soupçonné jusqu’ici, a été mis à nu. Les archéologues ont ainsi trouvés des restes d’os, une urne funéraire, une broche et un couteau, datant – évidemment – de la même époque.

Tout ces objets retrouvés étaient cachés depuis près de 1 000 ans. Après étude, ils seront inclus dans la collection du Musée National d’Helsinki, en 2018.