PARTAGER

Nous avons dressé une fiche technique en forme d’infographie pour vous apprendre à faire taire un raciste et combattre les préjugés et idées reçues sur l’immigration en France.

L’immigration et les immigrés en France font l’objet d’idées reçues pour la plupart racistes, d’autant plus aujourd’hui avec la crise migratoire actuelle, l’amalgame avec l’Islam fait suite aux attentats commis en France par Daesh et la montée de l’extrême droite dans notre pays (et en Europe) à moins d’un an des Présidentielles.

On a tous dans nos relations au moins une personne qui pense que tous les malheurs du monde le sont à cause de l’immigration. Ce proche, cet(te) ami(e) ou cet(te) inconnu(e) rabâche sans cesse des arguments sur l’immigration, que vous avez tendance à laisser couler sans vraiment savoir quoi rétorquer. Et c’est bien normal, finalement peu de français s’intéressent précisément à l’immigration. Pourtant, de nombreux rapports, études, chiffres et articles ont été publiés sur le sujet.

Mais si vous avez envie de clouer le bec à ce raciste qui vous énerve tant, nous avons créé pour vous une infographie qui viendra démonter, chiffres à l’appui, et point par point, les arguments qu’il vous sort régulièrement pour se justifier de ses idées racistes.

infographie sur les clichés racistes

La majeure partie des données sur lesquelles se base notre infographie a été tirée d’un débat dans l’émission de Thierry Ardisson “Salut les Terriens !” datant du 26 octobre 2013 entre Florian Philippot (vice-président du Front National), Edwy Plenel (Président de Mediapart) et François Gemenne, spécialiste des flux migratoires, chercheur à l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) et à l’université de Liège (FNRS/Cedem), et professeur à Sciences-Po Grenoble et Bruxelles.

Il est impossible de retrouver une trace de cette vidéo sur le Net, mais Rue89 a retranscrit ce qu’il s’est dit dans ce débat dans un article à l’époque.

Ce débat d’un soir est devenu célèbre car François Gemenne a réfuté une à une les thèses du FN sur l’immigration (ci-dessous), ses arguments ayant mis KO Florian Philippot.

Les 10 réponses à donner aux arguments d’un raciste

1. Les immigrés “nous envahissent” ? Faux, ils sont nécessaires à notre démographie et juste en nombre suffisant. Ils étaient 229.600 en 2012 pour 197.000 Français (en 2013) qui quittent notre territoire chaque année.

2. Les étrangers n’ont “jamais été aussi nombreux” ? Faux, ils étaient 4,28% de la population en 1945, ils ne représentaient que 5,95% de la population en 2008.

3. Les expulsions “ont ralenti” sous François Hollande ? Faux, il y a eu 38.000 reconduites à la frontière en 2012 avec Manuel Valls et 8000 chaque année seulement sous François Mitterrand. François Gemenne explique que “le coût annuel des reconduites à la frontière, c’est 400 millions d’euros. Une opération comme celle-là, par personne, ça coûte 21 000 euros au contribuable. Donc la politique répressive a un coût énorme.”

4. Les immigrés “servent le grand patronat” ? Faux, les immigrés économiques ne représentent que 10% de l’ensemble et ne pèsent pas sur les salaires.

5. Les “salaires baissent” à cause des immigrés ? Faux, ils augmentent de +0,27% grâce à eux.

6. La prochaine immigration sera “asiatique” ? Faux, d’une part parce que les frontières de ces pays sont fermées au Nord et au Sud, d’autre part parce que les Asiatiques n’ont pas les moyens d’immigrer.

7. La France “championne d’Europe” de l’immigration légale ? Faux, le Royaume-Uni a accueilli en 2011 550.000 immigrés, l’Allemagne 500.000, l’Italie 385.000 et la France, 267.000.

8. Les immigrés “prennent le travail des Français” ? Faux. François Gemenne toujours : “Pour 60 000 d’entre eux, ce sont des étudiants qui viennent faire leurs études en France. Pour 90 000 d’entre eux, c’est du regroupement familial, donc ce sont des époux étrangers des Français et leurs enfants. Il y a 20 000 immigrés qui viennent pour des raisons humanitaires. Il y en a 20 000 qui viennent pour des raisons économiques. […] De plus, l’immigration de travail en France, cela représente à peu près 10% de l’immigration, cela représente à peu près 20 000 personnes, ce n’est pas beaucoup.”

9. Peut-on ramener le nombre des immigrés de 200.000 à 10.000 comme le prétend le FN ? Impossible, il faudrait que la France sorte de l’Europe et rompe tous les accords internationaux. Dans ce cas, la France serait tellement isolée que les Français non plus ne pourraient plus émigrer.

10. Est-ce que l’immigration coûte plus qu’elle ne rapporte ? En 2010, l’économiste Xavier Chojnicki avait été chargé par le gouvernement d’une étude sur le coût de l’immigration qui estimait à 68,4 milliards d’euros les prestations versées aux immigrés et à 72,026 milliards leurs cotisations. Une balance positive de 3,02 milliards d’euros. François Gemenne évoque lui un coût net de l’ordre de 5 à 10 milliards d’euros. Mais il explique également que ces coûts sont imputables en partie à la politique migratoire elle-même, notamment les reconduites à la frontière (gestion des dossiers, la police, la justice, l’administration), qui représentent 400 millions d’euros par an. Une étude comparative de l’OCDE montre que dans la plupart des pays, l’impact fiscal de l’immigration est nul ou positif. Pour la France, l’étude estime que l’impact fiscal est négatif de 0,3 point de PIB, soit moins qu’en Allemagne (1,13 point). En moyenne, il est positif de 0,3 point de PIB.

Pour aller plus loin. Lisez :

– 7 idées reçues sur l’immigration et les immigrés en France (Le Monde)

– L’Insee bouscule les idées reçues sur l’immigration (Le Monde)

– 12 millions d’immigrés et d’enfants d’immigrés (Le Figaro)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz