Grâce à une presse hydraulique, on sait maintenant ce qui se passe lorsqu’on plie une feuille de papier sept fois sur elle-même. Un résultat étrange !

Il existe un vieux mythe qui dit qu’on ne peut pas plier une feuille de papier en deux plus de sept fois, parce que chaque fois que vous faites un pli, l’épaisseur du papier double, et exige alors d’énormes quantités d’énergie pour terminer le pli.

Mais pourquoi plier une feuille de papier est si difficile ? Comme l’explique le Dr Karl Kruszelnicki à ABC Science Online, si vous essayez de plier une feuille de papier A4 classique mesurant environ 300 mm de long et 0,05 mm d’épaisseur, vous allez rapidement rencontrer des chiffres étonnants :

“La première fois que vous pliez la feuille en deux, ses mesures deviennent 150 mm de long et 0,1 mm d’épaisseur. Le second pli l’amène à 75 mm de long et 0,2 mm d’épaisseur. Lors du huitième pli (si vous pouvez y arriver), vous avez un pâté de papier de 1,25 mm de long, mais 12,8 mm d’épaisseur. La feuille est maintenant plus épaisse que longue, et, si vous essayez de la plier, elle semble avoir l’intégrité structurale de l’acier.”

Des statistiques étonnantes

En fait, si l’espace d’un instant vous laissez de côté la logistique, un morceau de papier plié en deux 20 fois mesurera 10 km de haut, soit plus grand que le mont Everest. Et on peut continuer dans ce sens à l’infini: 30 plis vous amènera dans l’espace, parce que votre papier mesurera maintenant 100 km de haut. 42 fois représentera la distance Terre-Lune. 81 plis et votre papier fera 127.786 années-lumière, presque aussi épais que la galaxie d’Andromède. À 103 plis, vous arriverez en dehors de l’Univers observable, qui est estimé à 93 milliards d’années-lumière de diamètre.

On s’arrête là car plier une feuille de papier autant de fois reste inutile. Mais revenons à la réalité, et le nombre de plis que nous pouvons imaginer faire sur Terre. La chaîne YouTube Hydraulic Press Channel a tenté de plier une feuille de papier A3 en deux à sept reprises à l’aide d’une presse hydraulique pour pouvoir faire les plis finaux, et disons simplement que le résultat est assez bizarre.

Tout semble être normal jusqu’à que l’on arrive au fameux septième pli. Alors que le papier est écrasé par la presse hydraulique, on entend un “bang” et l’on peut voir que le papier a littéralement explosé en une substance crayeuse dure qui tombe en morceaux. Il ne ressemble même plus à du papier. Alors que vient-il de se passer ?

L’explication scientifique

Thomas Amidon, un spécialiste des bioprocédés industriels à l’université d’Etat de New York College of Environmental Science and Forestry, a déclaré à Popular Science que l’explication la plus probable pour la triste disparition du papier se trouvait dans les fibres de cellulose (bois) à partir desquelles il est fabriqué, mais aussi d’un autre composant du papier: le carbonate de calcium.

Cette substance est ajoutée dans le mélange de papier pour fabriquer le produit fini plus opaque et rigide qu’il ne le serait s’il était composé uniquement de fibres de bois.

Vous avez probablement entendu parler du carbonate de calcium avant, c’est un minéral qui est le constituant principal des récifs coralliens et de certaines formes de calcaire. La pression exercée sur le papier a fait casser cette matière. Le papier s’est finalement effondré comme une colonne de ciment.

Ne ratez plus les news les plus insolites et lifestyle grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici