PARTAGER

Une nouvelle tendance devenue virale sur le Web montre un comportement surprenant de chats face à des concombres, mais les propriétaires d’animaux devraient s’en méfier.

Que se passe-t-il quand vous mettez un concombre derrière un chat ?

Certains félins ne se soucient pas plus que cela de l’intrusion du légume, mais d’autres bondissent en l’air quand ils le voient. Des vidéos de ces rencontres font le buzz sur les réseaux sociaux cette semaine, et les gens essaient de voir comment leurs propres animaux réagissent à ce “phénomène”.

Mais des experts avertissent que cela n’est pas bon du tout pour les animaux. “Si vous causer du stress à un animal, ce n’est probablement pas une bonne chose”, affirme Jill Goldman, un comportementaliste d’animaux agréé dans le sud de la Californie. “Si vous le faites pour rire, cela me fait douter de votre humanité.”

John Bradshaw, un expert du comportement des chats à l’Université de Bristol et auteur du livre Cat Sense, en convient, disant que les vidéos “méprisables” sont “une incitation pour les personnes à effrayer leurs chats et invitent les gens à se moquer d’eux.” Goldman explique que les concombres déclenchent des réactions effarouchées naturelles des chats, car ils “ne devraient normalement pas voir de concombres sur le sol.”

Il est également possible qu’ils puissent associer cet envahisseur vert avec des serpents, qui peuvent être des prédateurs mortels, ajoute Goldman. “Après avoir sursauté, un chat essayera souvent de sortir de là aussi vite que possible, pour réévaluer ensuite la “menace” à distance”, dit Goldman. D’où les chats qui sautent dans les vidéos.

“Le fait que les concombres soient souvent placés à proximité des gamelles dans les vidéos déboussolent les chats parce qu’ils associent souvent ces lieux avec la sûreté et la sécurité”, ajoute Pam Johnson-Bennett, auteur du livre Think Like a Cat. “Voilà une chose cruelle à faire”, dit-elle.

Stress prolongé

Apporter de nouveaux objets dans la maison peut être une bonne source de stimulation mentale pour les animaux, mais cela ne doit pas être fait dans le but de les faire paniquer, dit Goldman. Essayer d’effrayer votre chat exprès pourrait l’amener à se blesser, casser quelque chose, ou conduire à un stress prolongé. Au lieu de cela, il est préférable d’introduire des éléments nouveaux progressivement.

“Ne fais jamais aux autres ce que tu n’aimerai pas qu’on te fasse.” disait Confucius.

La même chose est vraie avec les chats. Il est également vrai que chaque animal va répondre à des situations de façon unique et différente, comme le font les êtres humains. Certains chats, comme certaines personnes, sont plus facilement effrayés que d’autres.