PARTAGER

Après un weekend-end noir suite aux attentats perpétrés vendredi, la Tour Eiffel rouvre enfin, illuminée des couleurs du drapeau français.

La Tour Eiffel était éteinte depuis deux nuits, un symbole de Paris en deuil. À 18 heures ce lundi, elle s’est illuminée de nouveau, éclairée en bleu, blanc et rouge en signe de solidarité nationale.

À la demande d’Anne Hidalgo, maire de la ville, la tour sera éclairée de la tombée de la nuit à 1h00 du matin et ce pendant trois nuits (jusqu’au mercredi 18 novembre inclus) avec les couleurs du drapeau français.

La devise de la ville, Fluctuat Nec Mergitur (“il [le bateau figurant sur le blason de Paris] est battu par les flots mais ne sombre pas”), est projetée sur le tablier du premier étage (côté Trocadéro) avec un hashtag.

La tour a rouvert lundi à 16h20 après avoir été fermée pendant deux jours.

À lire aussi : Les monuments du monde s’illuminent en bleu blanc rouge en solidarité à la France

A la demande de la Maire de Paris @annehidalgo la #toureiffel est éclairée en bleu blanc rouge et la devise de la Ville #fluctuatnecmergitur est projetée sur le tablier du 1er étage (côté Troca) de la tombée de la nuit à 1h du matin les 16-17 et 18 novembre. — As requested by the Mayor of Paris, the #eiffeltower is lit in the colors of the french flag and the motto of the city #fluctuatnecmergitur is projected onto the deck of the 1st floor (Trocadéro side) tonight from nightfall to 1.00 am and for 3 days (16-17-18 nov)

A photo posted by Tour Eiffel (@toureiffelofficielle) on

La grande roue de la Place de la Concorde affiche également le drapeau français Tricolore.

Ville Lumière ?? #paris #France #placedelaconcorde #parisbynight #beautiful #magic #parisontaime #love

A photo posted by Anne-Sophie Mignaux (@annesomgx) on

Les touristes peuvent donc visiter à nouveau à la Tour Eiffel, qui était fermée jusqu’à nouvel ordre depuis les attentats qui ont fait au moins 129 morts et 352 blessés à Paris vendredi soir. La Tour Eiffel est visitée chaque jour par 15.000 à 20.000 personnes.