PARTAGER

Cette expérience sociale réalisée par l’UNICEF met en évidence la dure réalité de la discrimination que subissent les enfants en fonction de leur apparence.

La dernière vidéo de l’UNICEF explore la façon dont les gens traitent les enfants sans-abri dans la rue, par opposition aux enfants plus fortunés. Pour mener cette expérience sociale, l’UNICEF a fait appel à Anano, une jeune actrice, pour jouer les rôles d’une enfant sans-abri et d’une enfant privilégiée. Les réactions des gens à ses différents “personnages” sont révélateurs et montrent notre sens profond de la discrimination envers les enfants défavorisés.

Que feriez-vous si vous voyiez une fille de 6 ans seule dans la rue ?

Alors qu’Anano se tient debout dans une rue de Tbilissi, en Géorgie, dans son beau manteau beige, ses cheveux parfaitement peignés, les passants affluent vers elle, certains exprimant même de l’inquiétude pensant qu’elle est perdue et a besoin d’aide. L’apparence d’Anano a ensuite été changée pour lui faire ressembler à un enfant défavorisé. Et tandis que la “pauvre” Anano attend sur le même trottoir, des gens passent devant elle sans même y jeter un coup d’œil.

Puis la production a décidé de changer de lieu, pour cette fois reproduire la scène dans un restaurant de la ville. Encore une fois, Anano a été choyée par les clients indulgents lorsqu’elle s’est présentée à eux toute mignonne et bien vêtue. Quand elle revint dans son costume en lambeaux et le visage plein de suie, les gens ont commencé à la fuir du regard, se méfier d’elle, un homme demandant même au personnel du restaurant de l’emmener dehors. Anano sortit du restaurant en pleurs.

“J’avais le visage couvert de suie et mes habits étaient sales. Ça m’a rendu triste. Les gens me disaient de partir”, explique-t-elle ensuite. La jeune fille a été tellement bouleversée par l’expérience que l’UNICEF a décidé d’y mettre fin. La vidéo se conclut sur ces mots: “Imaginez comment ça se passe pour des millions d’enfants qui sont rejetés tous les jours.”

La vidéo a été réalisée dans le cadre de la campagne #FightUnfair (“combattez l’injustice”) de l’UNICEF. Dans un rapport sur la situation des enfants dans le monde, l’Unicef affirme que d’ici 2030, 167 millions d’enfants vivront dans une pauvreté extrême et 69 millions d’enfants de moins de 5 ans mourront entre 2016 et 2030.

Rapport de l'unicef sur la pauvreté des enfants

Commentaires