Aussi connu sous le nom de sabre du samouraï, le katana est la quintessence du sabre japonais. Beaucoup de personnes le considèrent comme l’arme de poing la plus parfaite et la plus efficace qui ait jamais existé au cours de l’histoire. Nous vous proposons de remonter le temps pour découvrir l’histoire qui se cache derrière cette épée si particulière.

La première utilisation du katana remonte au XIIe siècle

Les origines du sabre katana remontent au huitième siècle après Jésus-Christ. Pendant cette période, le Japon se développait dans l’ère Heian (782-1184) et le système de confrontation changeait dans les batailles. En d’autres termes, le combat à pied diminuait et le combat à cheval faisait son entrée en jeu, devenant un élément important de la bataille.

L’épée droite appelée chokuto montrait son inefficacité et il était donc nécessaire de concevoir une épée répondant aux attentes des soldats qui devaient combattre à cheval. C’est ainsi qu’un bretteur du nom de Amakuni proposa un nouveau modèle de sabre. Il forgea donc le sabre Tachi, précurseur du katana.

Toutefois, cette épée ne résistait pas aux différents assauts, car elle était fragile et avait besoin d’un nouveau design. C’est ainsi que le katana a vu le jour à l’époque Kamakura (1185-1332) d’après certaines versions. Les soldats commencèrent donc par s’en servir vers la fin du XIIe siècle pour le combat. D’ailleurs, si vous êtes amateur d’arts martiaux et d’armes en général, cliquez ici pour découvrir des modèles de katana qui pourraient compléter votre collection.

katana sabre origines

Une épée japonaise, incurvée et à un seul tranchant

Beaucoup de personnes considèrent le katana comme le roi des épées. Cette arme avec une longue lame sur une légère courbe est typique du pays du soleil levant. C’est une épée à un seul tranchant de plus de 60 cm. Pour la fabrication de cette arme, les forgerons se servent d’un métal traditionnel appelé le Tamahagane.

Le katana a quelques caractéristiques clés qui le rendent unique. Son bord incurvé est forgé et considéré pour donner de la ténacité, là où la plupart des autres épées se servent de la largeur ou de l’épaisseur comme un support.

De plus, cette épée japonaise est aussi très particulière en se référant à la courbe comme soutien. Cette conception permet également de supporter le mouvement tranchant. Une autre particularité de cette épée est que la lame peut être considérée comme une épée longue.

Le sabre de samouraï le plus emblématique

Dérivé du verbe saburau signifiant servir, le mot samouraï désigne un soldat japonais issu des maisons guerrières dans le Japon pré-industriel. Il est entièrement tourné vers le service en montrant une obéissance totale à son seigneur. Pour mener à bien son service, il était armé du katana.

Cette arme est connue comme étant le symbole de la caste de ces célèbres guerriers. Ils pouvaient aussi s’en servir comme arme d’estoc en utilisant la pointe. Il faut aussi préciser que cette épée jouait un rôle capital dans la vie du samouraï. Sa grande efficacité en faisait une arme de combat de premier choix.

De plus, le katana associé au wakizashi (sabre court du samouraï) permettait de refléter le rang social et concrétiser les aspects spirituels ayant un lien à la vie de guerrier de ce célèbre soldat. Il ne se séparait jamais de son arme, car elle constituait son bien le plus précieux.

Ne ratez plus les news les plus insolites et lifestyle grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici