En date du 13 janvier, l’Assemblée nationale a lancé une consultation citoyenne en ligne dans le but d’analyser l’opinion publique sur les réglementations du cannabis en France. Pendant quelques semaines, les Français pourront répondre à ce questionnaire afin de donner leur avis concernant le cannabis récréatif. L’objectif étant de nourrir les débats quant à la législation.

Consultation citoyenne en ligne concernant le cannabis

L’Assemblée a lancé, le 13 janvier 2021, une consultation citoyenne en ligne sur le cannabis récréatif en France. Pendant un peu plus d’un mois, du 13 janvier au 28 février, les Français pourront répondre à ce questionnaire qui comporte quelques questions sur la législation de cannabis. À savoir que sur le territoire national, la vente, la détention ainsi que la consommation sont interdites. Cette consultation a donc pour objectif d’analyser l’opinion publique sur la législation ainsi que de mesurer les attentes des Français quant à ces mesures.

Par la suite, un rapport sera rendu afin d’étudier les réponses et les données collectées. Cela permettra de dresser un état des lieux représentatif de la perception de la législation et du cannabis en France. Également, cela permettra d’alimenter les débats quant à ce sujet. Bien évidemment, pour que cette consultation soit représentative, il est crucial que les Français soient nombreux à répondre à ce questionnaire. L’Assemblée nationale compte alors sur leur participation pour pouvoir assurer que cette expérience porte ses fruits.

L’année 2021 semble ouvrir de nouvelles perspectives pour le cannabis en France. Effectivement, en plus de ce dispositif, l’expérimentation du cannabis thérapeutique débutera incessamment sous peu. Cette expérimentation va permettre de connaître et de mesurer l’efficacité du cannabis sur des pathologies et patients souffrants.

La politique répressive de la France face au cannabis

Depuis ces dernières années, la France mène véritablement une politique répressive face au cannabis récréatif. Effectivement, alors que de nombreux pays voisins assouplissent les mesures, la France continue en interdisant la détention, la vente ainsi que la consommation. Dernièrement, c’est l’amende pour détention qui a été mise en place afin de lutter contre ce phénomène.

Paradoxalement, aujourd’hui l’Assemblée nationale a mis au point un dispositif pour connaître l’opinion des Français sur ces sujets. Plus particulièrement leur avis quant à l’impact de la politique répressive mais également sur leurs attentes. Ce dispositif semble pertinent dans la mesure où la France pratique une politique des plus répressives alors que les Français sont de grands consommateurs. En effet, les consommateurs français représentent 5 millions dans l’année et 900 000 sont fumeurs au quotidien.

Ne ratez plus les news les plus insolites et lifestyle grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !