Accueil Geek Quelques conseils pour prévenir la cyberintimidation chez les enfants et adolescents

Quelques conseils pour prévenir la cyberintimidation chez les enfants et adolescents

31

Internet constitue une véritable révolution pour la société. Cependant, comme toute autre technologie, celle-ci a ses avantages et ses inconvénients. Si pour la plupart des gens le Web est devenu un outil incontournable, pour certains il peut aussi être une menace. D’ailleurs, la sécurité des données, les piratages informatiques, les arnaques en ligne et la cyberintimidation font l’objet de nombreux débats à l’heure actuelle.

Le risque est d’autant plus grand pour les enfants et les adolescents. La cyberintimidation se produit essentiellement par le biais de méthodes de communication électroniques, à savoir la messagerie texte, la messagerie instantanée, les courriers électroniques et les publications via les médias sociaux. En raison de l’évolution technologie, cette forme d’intimidation s’est fortement développée au cours des dernières décennies. Il incombe aux autorités, aux parents et aux responsables divers de prendre leurs responsabilités. Des précautions doivent ainsi être prises pour prévenir ce problème. L’application de contrôle parental la plus fiable constitue un excellent moyen pour suivre les activités de vos enfants en ligne. Mais ceci n’est pas la seule solution.

Essayer d’identifier la cause

La personne qui intimide votre enfant peut être un individu qu’il connaît. Il peut s’agir d’un ami, d’un camarade d’école ou même d’un membre de la famille. Ce serait un choix judicieux de parler de la raison de l’intimidation.

Veillez à ce que la conversation soit faite en chair et en os plutôt que par téléphone, SMS ou tout autre type de communication. D’un autre côté, si la personne est un inconnu, il est préférable de prendre des mesures plus énergiques, car parler ne fonctionnera probablement pas.

Stopper les échanges et conserver les preuves

Étant donné qu’un message d’intimidation attendra une réponse, il est préférable de ne plus donner suite aux échanges. Les cybercriminels ont principalement l’intention d’envoyer un message, soit pour vous faire peur, soit pour susciter une réaction de votre part ; aussi, y répondre provoquera davantage son comportement, ce qui risque d’aggraver encore plus la situation.

D’autre part, vous devez également conserver les preuves. Il s’agit d’une étape cruciale. Il faudra donc sauvegarder toutes les conversations que votre enfant a pu avoir avec l’intimidateur à titre de preuve. Vous pouvez pour cela classer chaque courrier, message texte ou échange sur les réseaux sociaux.

Garder le tyran à l’écart

La meilleure méthode pour mettre fin aux menaces de l’intimidateur consiste à le bloquer immédiatement de votre compte social. Il faudra réaliser cette opération après avoir enregistré les preuves appropriées dans votre téléphone, ordinateur ou autre support.

Les réseaux sociaux et les smartphones disposent de fonctionnalités améliorées pour la gestion de la confidentialité et le blocage des personnes indésirables. Ce ne sera pas trop difficile à faire.

Les limites requises

Les sites de réseaux sociaux ont leurs avantages, mais il faut savoir faire attention quand il s’agit de communiquer des informations personnelles. Il est donc fortement conseillé de changer les paramètres de votre compte. Vous devez limiter les informations personnelles que vous partagez avec d’autres personnes, supprimant ainsi toute possibilité que l’individu trouve une nouvelle manière de vous contacter. Les sites de médias sociaux, bien que disposant de toutes vos données personnelles, ont également ajouté des fonctionnalités pour limiter la publication des informations.

Ces fonctionnalités s’avèrent être un moyen efficace pour limiter les données partagées sur ces plateformes. Dans le cas où la personne a trouvé un autre moyen de vous contacter, il est toujours possible de créer un nouveau compte.

Demander de l’aide

Dans certains cas, vous devrez peut-être aussi contacter des personnes de haut placées pour lutter contre la cyberintimidation des enfants. Le directeur de l’école, les enseignants ou les conseillers pédagogiques peuvent trouver une solution à votre problème avant que la situation ne devienne incontrôlable. La cyberintimidation peut également toucher d’autres enfants à l’école, alors votre cas sera peut-être un exemple pour parler franchement du problème.

D’autre part, il existe également aujourd’hui des organisations qui peuvent vous accompagner dans cette démarche. Le plus important est toutefois de soutenir votre enfant dans son expérience. Vous devez échanger avec lui afin de le rassurer. Montez-lui que vous serez toujours à ses côtés et que vous le protégerez de tout ce qui pourrait lui causer du tort.

L’utilisation d’une application de contrôle parental

Être parent aujourd’hui n’est pas plus facile qu’auparavant et, en fait, certains diront même que c’est encore plus difficile. Avec le rythme rapide de la technologie présentant des défis nouveaux et différents tout le temps, les parents peuvent avoir du mal à suivre.

Protéger les enfants contre les dangers d’Internet et de la technologie digitale est devenu une priorité pour les parents. Heureusement, il existe d’excellents outils pour le faire, notamment les applications de contrôle parental. D’ailleurs, cette technologie constitue une solution de prévention efficace. Vous pourrez avoir en outre la capacité de gérer les activités en ligne de vos enfants et de déterminer si un individu peut lui faire du tort.