PARTAGER

Il y a quelques semaines, la rédaction vous refilait un bon tuyau en vous expliquant comment mettre toutes les chances de votre côté pour gagner à la roulette et tenter de déjouer les lois du hasard. Si on pensait que les astuces dévoilées vous permettraient de remporter la mise à tous les coups (ou presque) cet été dans les casinos de France et d’ailleurs, nous avions malheureusement omis un détail : pour les Monégasques pure souche qui nous lisent, nos conseils ne serviront en fait à rien (ou presque, encore une fois). Et oui, les malheureux sont privés de jeux chez eux ! Découvrez-en plus par ici.

Un casino qui fait rêver bien des Monégasques…de loin !

Une interdiction qui surprend

Ce n’est pas une mauvaise blague ni un poisson d’avril à retardement, c’est une réalité : les citoyens de Monaco ont interdiction formelle de jouer au pokerou même de se rendre dans un casino au sein de la principauté. Un véritable comble alors que Monaco est justement reconnu à travers le monde en partie pour ses quatre casinos majestueux, qui confèrent une atmosphère si particulière à la région. En pratique, heureusement pour les habitants de la principauté, un seul groupe de casinos est concerné par l’interdiction. Cela étant dit, malheureusement pour les habitants de la principauté, c’est le plus majestueux qui leur est interdit d’accès : le fameux casino de Monte-Carlo, ouvert en 1863 et qui a été le décor de plusieurs films cultes dont deux volets de la saga James Bond à savoir « Jamais plus jamais »et « GoldenEye ». Mais pourquoi au juste ?

Une loi qui date de 1987 

Si vous pensiez qu’il s’agissait d’une vieille loi instaurée il y a plusieurs siècleset qui n’est plus suivie aujourd’hui, vous avez complètement tort. En réalité, la loi en question, présente dans l’article 11 de la loi relative aux jeux de hasard, a été prononcée en juin 1987 et elle stipule précisément que « les Monégasques, les fonctionnaires et agents de l’État, de la Commune et des établissements publics ne peuvent, dans les maisons de jeux, participer à ceux-ci ». Cela étant dit, il est vrai que la première apparition d’une telle règle date de l’ère du prince Charles-III, qui avait justement décidé d’inaugurer le casino de Monte-Carlo pour y attirer la société aristocratique et l’inciter à dépenser de fortes sommes en jouant au Omaha Hi-lo, au Texas Hold’em, à la roulette et aux autres jeux proposés par le casino.

Une telle mesure s’explique par une volonté de la famille princière monégasquede préserver tant que possible la moralité de ses sujets et de ses fonctionnaires et d’éviter qu’ils se retrouvent dans une situation de faillite. En somme, la principauté de Monaco veut préserver la fortune de ses citoyens tout en incitant à l’inverse les touristes à venir dépenser leur fortune dans ses casinos, à coup de parties de poker et de black jack !

Une loi qui peut facilement être contournée

Si la loi interdisant aux Monégasques de se rendre au casino de Monte-Carlo est toujours bel et bien en vigueur en cette année 2018, le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle ne pèse pas pour autant beaucoup sur le moral des sujets, même les plus passionnés de poker et de jeux de casino en tout genre. D’une part, s’ils ont effectivement l’interdiction de jouer dans les casinos de Monte-Carlo, ils peuvent aisément se rendre du côté de San Remo en Italie ou du côté de Nice en France pour jouer en toute légalité.

D’autre part, la loi est tellement ancienne qu’elle était déjà en place depuis bien longtemps au moment où le poker s’est invité sur le digital, avec de plus en plus de joueurs qui ont décidé de jouer aux cartes à tout moment du jour et de la nuit et à tout endroit grâce à Internet. En cela, les monégasques peuvent donc normalement être adeptes du poker en ligne, et ce même depuis le confort de leur logement basé à Monaco. Une belle façon de prouver que l’on peut effectivement jouer au poker en tant que monégasque à Monaco, non ?

D’autres pays concernés aussi par des lois restrictives

Si cette interdiction est donc finalement plutôt anecdotique pour les habitants de Monaco, il existe en revanche dans d’autres pays à travers le monde des lois qui interdisent aux populations localescomme étrangères de jouer sur leur territoire. C’est par exemple le cas en Thaïlande, où il est formellement interdit de jouer à des jeux de casino où que ce soit dans le pays, même au sein de sa capitale. Encore plus impressionnant, au-delà du poker, du black-jack et de la roulette, tous les jeux d’argent sont illégaux, en dehors de quelques exceptions comme les paris sur les courses de chevaux ou la loterie nationale. Et cela pose un grand souci quand on sait que les Thaïlandais eux-mêmes sont passionnés de jeux d’argent. Eux ne peuvent pas vraiment se rendre chez leurs voisins pour s’adonner à leur passion. Verdict, on estime qu’il y aurait actuellement 200 casinos illégaux disséminés dans la ville de Bangkok !

Des casinos illégaux sont disséminés en Thaïlande

En Suisse également, l’exploitation de jeux de hasard sur Internet est complètement interdite, tout comme c’est le cas des sites de poker en ligne et de casino. Heureusement pour les citoyens, en revanche, le fait de jouer à titre privé à ce genre de jeux en ligne n’est pas punissable sur le plan judiciaire. Enfin, la Chine, pays qui compterait pas moins de 200 millions de joueurs de poker en ligne à ce jour, dispose d’une réglementation très particulière puisque les jeux en ligne sont interdits dans tout le pays… À l’exception de l’île de Macao, qui est tout simplement considérée comme étant la nouvelle capitale mondiale du jeu ! Comme quoi, entre interdiction et plein essor, la frontière est parfois très faible…