Sajad Gharibi, l’iranien que l’on surnomme « Hulk »

Sajad Gharibi, l’iranien que l’on surnomme « Hulk »

Surnommé « Hulk » ou le « Hercule perse », Sajad Gharibi, un Iranien de 24 ans qui fait sensation sur les réseaux sociaux.

Publicité

155 kilos de muscles, une carrure impressionnante, la ressemblance de Sajad Gharibi avec le célèbre personnage Hulk est rapidement faite. Cet Iranien de 24 ans est récemment devenu une star du Web après avoir lancé il y a un peu plus d’un mois sa page Instagram, qui est suivie depuis par plus de 170.000 personnes.

Sur celle-ci, il n’y poste pas des photos de ses plats caloriques ni de ses entraînements, comme la plupart des haltérophiles le font. À la place, il propose des photos impressionnantes de son corps et des moments de sa vie de tous les jours. Ses énormes muscles saillants lui ont valu le nom de Hulk ou Hercules.

Sajad Gharibi, Hulk iranien

Crédit photo: Instagram – sajadgharibii

« La Montagne », ce guerrier monstrueux dans Game of Thrones, ou encore « la Chose » dans Les Quatre Fantastiques paraissent bien freluquets à côté du jeune iranien.

Publicité

Il peut soulever jusqu’à 175 kg, ce qui est plus que ce qu’il ne pèse. Il pratique la « force athlétique » (en anglais « powerlifting »), une discipline sportive dérivée de l’haltérophilie, mais avec des charges plus lourdes. Il a également participé à des compétitions de culturisme représentant son pays, l’Iran.

Sajad Gharibi, Hulk iranien

Crédit photo: Instagram – sajadgharibii

Cet « Hercules perse » est rapidement devenu une sensation sur Internet tandis que les internautes expriment leur stupéfaction face à son impressionnante carrure. Il écrit en persan, mais utilise des hashtags anglais tels que #strongman #strongbody #big #mucsles et #powerful, certainement ces mêmes hashtags qui lui ont valu d’être repéré sur la toile.

Quand il ne pousse pas de la fonte, Sajad Gharibi aime se prendre en photos à côté d’objets du quotidien pour les faire paraître plus petits. L’effet d’optique fonctionne également quand il pose aux côté d’humains normalement constitués.

Rassurez-vous, les amis de Sajad le décrivent comme « un gentil géant au grand cœur ».

Sajad Gharibi, Hulk iranien

Crédit photo: Instagram – sajadgharibii

Sajad Gharibi, Hulk iranien

Crédit photo: Instagram – sajadgharibii

Sajad Gharibi, Hulk iranien

Crédit photo: Instagram – sajadgharibii

Prêt à combattre l’Etat Islamique ? Intox.

Plusieurs médias comme le Daily Mail, la BBC ou The Independent ont présenté Sajad Gharibi comme voulant rejoindre les rangs de l’armée pour combattre l’organisation État islamique (Daesh) en Syrie. Si l’histoire est alléchante, la réalité est bien différente car « Hulk » n’a jamais revendiqué vouloir aller combattre en Syrie.

L’article publié sur The Independent présente ainsi le bodybuilder comme « candidat à aller se battre en Syrie et prêt à commencer à s’entraîner » et « qu’après deux ou trois ans, il se rendrait probablement en Syrie ». L’article se base sur une vidéo de Gharibi en perse qui déclare « Je serai un soldat pour mon pays ».

Sajad Gharibi, Hulk iranien

Crédit photo: Instagram – sajadgharibii

Comme l’explique un article de Ershad Alijani et Alexandre Capron, des « Observateurs » de France24, Sajad Gharibi a tenu à rétablir la vérité dans une interview du média sportif iranien, Tarafdari: il ne s’entraîne pas pour partir en Syrie, et s’explique:

« À l’époque, j’avais dit à ce tabloïd : « Non seulement, je ne suis pas un membre de Daech, mais je suis aussi un défenseur de mon pays. Si vraiment c’était nécessaire, j’irai en Syrie et je me battrai contre Daech, parce que je les déteste. Si un jour, j’allais en Syrie, je le ferai sans faire de bruit, pas en contactant les médias. Et je ne ferai cela seulement qu’après avoir mis ma famille à l’abri financièrement. »

Sajad Gharibi, Hulk iranien

Crédit photo: Instagram – sajadgharibii

Les médias ont continué à relayer l’information sans tenir compte de cette explication, en se basant sur une vidéo mise en ligne sur Instagram dans laquelle on l’entend dire qu’il a « toujours voulu être un soldat pour son pays », mentionnant notamment le Général Qasem Soleimani, le commandant des forces d’élites iraniennes Al-Quds.

Mais qu’a dit exactement Sajad Gharibi dans cette vidéo ? Voici la traduction de ce qu’il dit en perse: « D’abord, je veux dire que je suis un défenseur de mon pays. Le Général Soleimani, tous les martyrs et les personnes altruistes qui donnent leur vie pour notre pays sont mes héros, et nous leur devons la paix dans notre pays. Je serai toujours un soldat pour mon pays. […] Le deuxième point et qu’après le ramadan, j’espère recommencer mes entraînements et atteindre mon but, dans deux ou trois ans, pour être en forme suffisante pour rendre service à mon pays. »

Sajad Gharibi ne fait donc aucune référence à une volonté d’aller combattre en Syrie, mais plutôt d’un élan nationaliste et des références à ses futures performances sportives. D’ailleurs, dans un message publié sur son compte Telegram, il met fin au débat:

« Je n’ai jamais parlé de la Syrie, et je ne veux pas faire de buzz. J’ai dit avant toute chose que je défends mon pays comme un soldat, comme n’importe qui. À chaque moment que mon pays peut être en danger, je sacrifierai ma vie pour cela. Je serai un serviteur pour mon pays. Il y a des tas de rumeurs qui me déshonorent… mais je pardonne les gens qui ont diffusé ces rumeurs. »

Quant à la photo où on le voit en tenue militaire, il affirme qu’elle a été prise dans le cadre d’un court-métrage iranien.

Sajad Gharibi, Hulk iranien

Crédit photo: Instagram – sajadgharibii

A voir aussi dans la rubrique L'actu insolite
Répondre
  1. 175kg et bien moi 250kg et je pèse 75 kg drôle non

  2. Wesh, il a peu de chances de faire passer la montagne pour un freluquet, ce brave homme mesure 155 kg pour 1m86 tendis que la montagne est à 2,06 m pour 183 kg (30 kgs de plus mdr).

    AAAAH CES JOURNALISTES, CES COQUINS.

Laisser un commentaire

Retrouvez également Trendly gratuitement par mail et sur votre smartphone: