Illusion d’optique : L’illusion d’Ebbinghaus ou les cercles de Titchener

Illusion d’optique : L’illusion d’Ebbinghaus ou les cercles de Titchener

Focus sur la célèbre illusion d’Ebbinghaus : pourquoi les deux ronds oranges ne paraissent pas être de la même taille ?

Publicité

L’illusion d’Ebbinghaus appelée également « les cercles de Titchener » est l’une des grands classiques et la plus surprenante des illusions d’optique de ce siècle. Elle nous a été dévoilée grâce au livre qui les a rendus célèbres et qui s’intitule « The Titchener circles ».

Illusion d'Ebbinghaus

Sous quelle forme apparaît l’illusion d’Ebbinghaus ?

Vous avez deux ronds de même couleur qui ont le même diamètre. Cependant, le rond dans la figure de droite paraît plus grand. Comment cela se fait-il ?

Des études ont tenté d’y apporter une réponse en avançant l’hypothèse qui repose sur l’éloignement des cercles qui entourent le rond central. Plus les cercles sont loin du rond central plus celui-ci paraît petit, et vice versa. L’effet est également le même si vous regardez deux ronds de mêmes diamètres dont l’un est entouré de cercles et l’autre non entouré.

Publicité

En voyant les deux ronds, notre cerveau crée un disque fictif autour des cercles situés à proximité du rond. Si les cercles sont éloignés, le cerveau perçoit le rond central comme indépendant et par conséquent de plus petite taille.

La version dynamique de l’illusion d’Ebbinghaus

Il existe une version dynamique de l’illusion d’Ebbinghaus, qui a pour effet de rendre l’illusion beaucoup plus prononcée. Tout comme l’originale, l’illusion met en évidence que le cerveau perçoit toujours la taille des objets dans le contexte de ceux qui les entourent. Mais si vous modifiez continuellement ce contexte, l’effet devient encore plus fort.

A voir aussi dans la rubrique Les pépites du Web
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également Trendly gratuitement par mail et sur votre smartphone: